Le Colisée
"Tant que le Colisée, il y viendra où le Colisée tombe, Rome sera également tomber, mais quand Rome tombe, le monde va tomber"

Italian version Version anglaise Version allemande version espagnole Version chinoise Version russe version portugaise
LE COLISÉE Appelé par les anciens Romains « Amphitheatrum Flavium » (Amphithéâtre Flavian), le Colisée est le monument le plus célèbre et le plus spectaculaire de la Rome Antique, ainsi que le plus grand amphithéâtre du monde.
Son nom est certainement lié à la grande taille de ce monument mais, avant tout, au fait qu´à proximité se trouvait l´immense statue en bronze de Néron.

En 1990, le Colisée, ainsi que le centre historique de Rome, la zone extraterritoriale du Vatican en Italie et les murs extérieurs de la Basilique Saint Paul, ont été inscrit au Patrimoine Mondial de l´UNESCO. C´est en Juillet 2007 qu´il a été inclus dans les Nouvelles sept merveilles du monde.


VISITER LE COLISÉE Le Colisée est ouvert au public quasiment tous les jours, excepté le 25 décembre et le 1er janvier, avec une ouverture de 9h00 du matin, jusqu´au soir (à 17h00 en hiver et à 19h30 en été).
Parfois, ils ouvrent également l´accès au 3ème niveau et au sous-sol en été et, certaines semaines, vous pouvez même visiter l´Amphithéâtre Flavian de nuit.
Le billet est valide pour 2 jours et donne également l´accès au Forum Romain et au Palatin.

LES ORIGINES La construction est située sur une zone qui était anciennement occupée par le palais antique de Néron, la Domus Aurea, construit après le grand incendie de Rome en 64, qui devait être une vallée nichée aux creux des collines Velia, Palatin, Celio, Opium et Fagutale. Le palais était traversé par un ruisseau qui continue en direction du Tibre, le long du parcours qui suit plus ou moins la rue actuelle San Gregorio.
La présence d´un étang fut exploitée abondement pour épargner la fondation. Elle est faite de colonnes en marbre reposant sur un cercle de béton, entrecoupée seulement par quelques ponceaux pour faire circuler les eaux souterraines, qui auraient sinon inondées tout le bâtiment.

Après le meurtre de l´empereur, la statue fut remodelée pour représenter le dieu du soleil, en ajoutant la couronne solaire appropriée. Le Colisée fut ensuite déplacé de son emplacement d´origine pour faire place au le temple de Vénus et Rome sous Hadrien. La structure de base de la statue colossale fut déplacée et est actuellement marquée par une base de tuf moderne.

L'Amphithéâtre Flavian a une forme elliptique, avec une circonférence de 527 mètres, une longueur de 188 mètres pour l´axe principal, et 156 mètres de hauteur et 57 de longueur pour l´axe secondaire.
Il pourrait contenir 70 000 places, les arènes mesurant 76 x 46 mètres. Les trois premiers niveaux ont été fait avec des arches soutenus par des demi-colonnes. Le troisième niveau est partagé par des pilastres et des colonnes furent ensuite ajoutées. Elles soutiennent les grands rideaux carrés qui protégeaient les spectateurs du soleil.


LÉGENDE Selon des mythes médiévaux, le Colisée est l´entrée directe aux enfers, où, au crépuscule, les âmes des morts errent à la recherche d´une paix éternelle qu´ils n´auront peut-être jamais, ayant péri violement et prématurément.
Une autre légende raconte que beaucoup de plantes venues de pays lointains, qui ont pris racine sur le lieu du Colisée, ont été apportées par les sandales les voyageurs ou les pattes des animaux sacrifiés par les maléfiques empereurs.


P.IVA 14483571007 - Tous droits réservés